Actualités scientifiques Autres cancers de la peau Informations sur le mélanome et autres cancers de la peau Parler du mélanome et autres cancers de la peau

Combiner laser et immunothérapie, une nouvelle option pour traiter les cancers kératinocytaires ?

Novembre 2021 – La reconnaissance de l’implication majeure du système immunitaire dans le contrôle de la progression des cancers a conduit à la mise au point d’immunothérapies qui ont représenté une réelle avancée pour la prise en charge de cancers agressifs dont le mélanome malin. Autre type de cancer de la peau, les cancers kératinocytaires (carcinomes basocellulaires et épidermoïdes), bien plus fréquents, sont en général des tumeurs de petite taille qui ont une évolution purement locale. Mais certaines formes sont plus graves avec des métastases possibles, très rares pour les carcinomes basocellulaires et dans 4 à 6 % des cas pour les carcinomes épidermoïdes. Des immunothérapies « systémiques » existent pour ce type de cancers, notamment le cemiplimab (anti-PD1). 

Quoi qu’il en soit, les cancers kératinocytaires sont le plus souvent traités chirurgicalement ou par d’autres méthodes destructrices (radiofréquence, électrocurettage, cryochirurgie, Laser…). Il est aussi possible de recourir à une immunothérapie locale, par une crème à base d’imiquimod. Cette option est habituellement proposée pour les carcinomes basocellulaires superficiels ou les kératoses actiniques (lésions précancéreuses). Pour les formes un peu plus à risque de cancers kératinocytaires (carcinomes épidermoïdes débutants par exemple), il a été suggéré de combiner cette immunothérapie avec une cryothérapie, ce qui semble donner des résultats prometteurs.  Enfin une nouvelle voie s’ouvre avec la combinaison du Laser et de l’immunothérapie locale. 

Il faut souligner ici que la dermatologie a été parmi les premières spécialités à utiliser les lasers en médecine et en particulier pour traiter certains cancers de la peau dont les cancers kératinocytaires. C’est en effet un bon moyen de détruire ces tumeurs et de coaguler les vaisseaux qui les nourrissent. Mais au-delà de cet effet immédiat, plusieurs études ont montré que l’exposition au laser suscitait une réaction du système immunitaire capable d’empêcher le développement de la tumeur. 

Parallèlement ont été mis au point des lasers fractionnés capables de déposer des produits médicamenteux dans les couches supérieures de la peau, où ils se trouvent alors plus concentrés. Ainsi a germé l’idée de délivrer une immunothérapie locale en la combinant avec le laser fractionné « ablatif » utilisé par ailleurs pour détruire la tumeur. Ainsi est-il possible d’atteindre un double objectif : élimination de la tumeur et activation du système immunitaire local, double objectif rempli à la fois par l’immunothérapie et le laser fractionné. 

Plusieurs études ont testé cette nouvelle modalité de traitement avec différents agents immunostimulants appliqués sur la peau. Les premiers résultats montrent des effets non seulement directement sur les tumeurs mais aussi au niveau de tout l’organisme ce qui pourrait être bénéfique en cas de métastases ou de risque de métastases. 

Encore ancrée dans le domaine de la recherche et de l’expérimentation, la Laser-immunothérapie (LIT) semble donc prometteuse et le grand nombre de travaux qu’elle suscite actuellement dit assez l’espoir qu’elle fait naître d’un traitement novateur pour les carcinomes kératinocytaires. 

Dr Marie-Line Barbet 

Omland SH et coll. : Laser Immunotherapy: A Potential Treatment Modality for Keratinocyte Carcinoma. Cancers (Basel). 2021;13(21):5405 doi: 10.3390/cancers13215405.

Ces articles sont susceptibles de vous intéresser

Quand le patient se met aux commandes de son suivi après un mélanome de stade 1

Actualités scientifiques Mélanome Parler du mélanome et autres cancers de la peau


Décembre 2021 – Il arrive que les patients qui ont eu un mélanome détectent eux-mêmes un nouveau mélanome ou une récidive de mélanome en dehors des consultations de suivi programmées. Cette constatation a conduit à proposer, après le traitement d’un mélanome localisé (c’est-à-dire de stade 1 sans métastase), un modèle de suivi où le patient […]

Carcinomes cutanés : rencontre avec un autre type de photoprotection

Actualités scientifiques Autres cancers de la peau Informations sur le mélanome et autres cancers de la peau


Décembre 2021 – Les carcinomes cutanés « kératinocytaires », représentés par les carcinomes basocellulaires et les carcinomes épidermoïdes, sont les plus fréquents des cancers. Leur développement est étroitement lié à l’exposition aux UV (soleil et UV artificiels), lesquels sont presque entièrement absorbés par les cellules de l’épiderme. Ils y entraînent immunosuppression, inflammation, dégradation de l’ADN, stress oxydatif […]

Traitement adjuvant du mélanome de stade III opéré : quelle prise en charge en cas de récidive ?

Actualités scientifiques Mélanome


Novembre 2021 – La prise en charge des mélanomes cutanés a connu de grandes avancées au cours de la dernière décennie. Les traitements ciblés pour les tumeurs présentant certaines mutations (sur le gène BRAF) et l’immunothérapie avec des inhibiteurs de check point immunitaire se sont ainsi montrés capables de prolonger la survie de patients atteints de […]

Je m'abonne à la newsletter