Actualités scientifiques Autres cancers de la peau Informations sur le mélanome et autres cancers de la peau Mélanome

Un risque de cancer de la peau non mélanome accru pour les travailleurs en extérieur

Avril 2022 – Les cancers de la peau non mélanomes (CNM) ou kératinocytaires sont les cancers les plus fréquents dans les pays occidentaux. Quatre-vingt-dix pour cent de ces tumeurs sont attribuées à une exposition excessive au soleil.

Beaucoup de personnes sont exposées au soleil dans l’exercice de leur profession. Des études ont montré que ces travailleurs ont, par rapport à la population générale, un risque de carcinomes basocellulaire de la peau augmenté de 43 % et de carcinome épidermoïde de 77 %. Cependant il est difficile de faire la part de ce qui revient à l’exposition professionnelle et à l’exposition récréationnelle ainsi qu’aux autres facteurs de risque. C’est pourquoi des chercheurs ont entrepris une étude pour comparer le pourcentage de travailleurs à l’extérieur parmi des patients souffrant de CNM et parmi des personnes n’ayant pas d’antécédents de CNM ni même de kératose actinique (lésion cutanée qui peut précéder l’apparition d’un CNM). L’autre objectif était de déterminer la fréquence des expositions solaires professionnelles et réactionnelles dans les deux groupes avec et sans cancer. Cette étude s’est déroulée sur deux années dans les services de dermatologie de 7 hôpitaux universitaires en Italie. Au total 2 307 personnes ayant consulté en dermatologie (donc non représentatives de l’ensemble de la population) y ont participé dont 829 travaillaient ou avaient travaillé en extérieur (agriculteurs, maçons, marins, employés dans le tourisme, le transport etc..). Huit cent trente-quatre personnes âgées en moyenne de 71 ans, avaient ou avaient eu un CNM et on trouvait parmi elles une proportion significativement plus importante de travailleurs à l’extérieur.
Les patients atteints de CNM étaient plus souvent (que les personnes sans cancer de la peau) soumis à une exposition aux UV au cours de leurs loisirs (jardinage, sport…) et se baignaient plus longuement en particulier entre midi et 15h30. Pour autant parmi les travailleurs en extérieur il n’y avait pas de différence en ce qui concerne l’exposition lors des loisirs entre ceux qui avaient un CNM et ceux qui n’en avaient pas. En revanche l‘exposition récréationnelle était bien plus importante pour les travailleurs en intérieur chez lesquels un CNM était apparu.
Finalement les travailleurs en extérieur sont davantage exposés au soleil pendant qu’ils exercent leur profession qu’au cours de leurs loisirs. Peu utilisent des écrans solaires en particulier au travail (19,9 %), les personnes atteintes précédemment d’un cancer de la peau en appliquant tout de même davantage. Le port de vêtements protecteurs est également négligé et il n’est là encore adopté que par ceux qui ont été victimes d’un carcinome cutané. Il serait souhaitable que ces travailleurs en extérieur prennent conscience des risques encourus et s’en protègent.

Dr Marie-Line Barbet

Gallo R et coll. : Role of occupational and recreational sun exposure as a risk factor for keratinocytic on melanoma skin cancer. Role of occupational and recreational sun exposure as a risk factor for keratinocytic non-melanoma skin cancers: an Italian multicenter case-control study. doi: 10.23736/S2784-8671.20.06699-7. 

Ces articles sont susceptibles de vous intéresser

Mettons les enfants à l’ombre !

Actualités scientifiques Informations sur le mélanome et autres cancers de la peau Mélanome


Avril 2022 – L’exposition aux ultraviolets et les coups de soleil, en particulier au début de l’enfance, sont les facteurs de risque de mélanome les plus importants. Or un à deux tiers des enfants sont victimes d’au moins un coup de soleil chaque année. C’est dire s’il est important de promouvoir des mesures de protection […]

Interdiction du bronzage artificiel, cela vaut le coût !

Actualités scientifiques Autres cancers de la peau Informations sur le mélanome et autres cancers de la peau Mélanome


Mars 2022 – En 2009, l’organisation mondiale de la santé (OMS) a classé les différents dispositifs de bronzage artificiel (lits de bronzage, cabines, lampes…) comme étant carcinogènes c’est-à-dire comme capables de favoriser des cancers, en l’occurrence cutanés. Les personnes qui ont recours à ces méthodes ont en effet un risque de mélanome augmenté de près […]

Vitamine D et cancer de la peau, au-delà du paradoxe

Actualités scientifiques Autres cancers de la peau Informations sur le mélanome et autres cancers de la peau Mélanome


Mars 2022 – Les cancers de la peau, mélanome, carcinome épidermoïde et basocellulaire sont en grande partie liés à l’exposition aux UV. Par ailleurs, la vitamine D n’est pas normalement présente dans l’organisme mais elle est synthétisée grâce à l’exposition de la peau aux UV et peut être également apportée par l’alimentation. Or on constate […]

Je m'abonne à la newsletter