Actualités scientifiques Info patient Informations sur le mélanome et autres cancers de la peau Mélanome Non classé

Des carcinomes épidermoïdes à haut risque de métastases

Septembre 2022 – Le carcinome épidermoïde cutané (CEC) est l’un des cancers les plus fréquents. Une petite proportion, entre 2 à 5 %, des personnes concernées ont un risque élevé de métastases (dissémination à distance) et il est important qu’elles fassent l’objet d’un suivi médical rapproché, voire qu’elles bénéficient de traitements destinés à empêcher une évolution défavorable. Encore faut-il déterminer précisément quelles sont ces personnes qui sont à « haut risque de métastases ». De nombreuses études ont été menées pour remplir cet objectif mais elles avaient consisté à examiner rétrospectivement les caractéristiques des patients qui avaient eu des métastases, et par la force des choses, elles ne portaient que sur un petit nombre de malades ayant été pris en charge dans un seul centre hospitalier.


C’est pourquoi il est intéressant de se pencher sur les résultats d’un travail réalisé sur tous les patients chez lesquels avait été posé un diagnostic de CEC entre le 1 er janvier 2013 et le 31 décembre 2015 en Angleterre. Au total 1 774 d’entre eux ont été divisés en deux groupes de 887 patients chacun, les uns ayant présenté des métastases les autres non. La comparaison entre ces deux groupes a permis d’identifier sept caractéristiques significatives d’un risque accru de métastases : certaines ne sont visualisables qu’avec l’examen de la tumeur au microscope (faible différenciation, envahissement au-delà de graisse sous cutanée, envahissement des nerfs et des vaisseaux autour de la tumeur). Par ailleurs le risque de métastase augmente progressivement avec l’épaisseur de la tumeur (au microscope), et son diamètre ; il est ainsi doublé pour les tumeurs de 20 mm de diamètre et de 8 mm d’épaisseur. La localisation de la tumeur au niveau du visage a une influence, défavorable, quoique dans une moindre mesure. Enfin, les hommes ont un risque plus élevé de métastases que les femmes.


Pour être tout à fait certains de leurs conclusions, les auteurs de cette étude ont « vérifié » la valeur des facteurs de risque identifiés auprès d’une autre série de 434 patients néerlandais cette fois, tous atteints de CEC diagnostiqués entre 2007 et 2018, suivis jusqu’en 2018 et dont 217 n’ont pas eu de métastases à l’inverse des 217 autres. Leurs observations sont apparues tout à fait cohérentes. Ce travail a donc permis de préciser et de confirmer l’influence de certains facteurs sur le risque de métastases auquel exposent les CEC. Outre l’aspect microscopique, on retiendra qu’être un homme avec un carcinome épidermoïde cutané CEC au niveau du visage de plus de 2 cm est une situation préoccupante nécessitant une prise en charge très attentive.


Dr Marie-Line Barbet

Tokez S et coll. : Risk factors for metastatic cutaneous squamous cell carcinoma:
Refinement and replication based on 2 nationwide nested case-control studies. J Am
Acad Dermatol., 2022 Jul; 87(1): 64-71.

 doi: 10.1016/j.jaad.2022.02.056.

Chaîne YOUTUBE

Ces articles sont susceptibles de vous intéresser

Davantage de mélanomes diagnostiqués avec un programme de dépistage…CQFD

Actualités scientifiques Informations sur le mélanome et autres cancers de la peau Mélanome


Novembre 2022 – Le pronostic du mélanome est inversement corrélé à l’épaisseur de la tumeur telle qu’elle est mesurée au microscope. La découverte et le traitement de cette tumeur à un stade débutant, alors qu’elle est encore « fine » sont ainsi susceptibles d’améliorer le devenir des malades. Et l’on peut supposer qu’un dépistage systématique des mélanomes […]

Attention au carcinome à cellules de Merkel

Actualités scientifiques Info patient Informations sur le mélanome et autres cancers de la peau Mélanome Non classé


Novembre 2022 – Le carcinome à cellules de Merkel (CCM) est un cancer de la peau rare, représentant moins de 1 % de toutes les tumeurs malignes cutanées. Sa fréquence est toutefois susceptible d’augmenter avec le vieillissement de la population. Le CCM touche en effet avec prédilection les personnes âgées ainsi que celles souffrant d’immunodépression […]

Dépistage du mélanome, vous avez dit intelligence artificielle ?

Actualités scientifiques Info patient Informations sur le mélanome et autres cancers de la peau Mélanome


Septembre 2022 – Du fait notamment du vieillissement de la population, la fréquence des cancerscutanés est en constante augmentation jusqu’à 10 % par an par exemple pour les cancerskératinocytaires (carcinomes basocellulaires et épidermoïdes). Les mélanomes restent plus raresmais ils sont responsables de plus de 95 % des décès liés aux cancers de la peau.Différentes stratégies […]

Je m'abonne à la newsletter