Informations sur le mélanome

Actualité scientifique

Combien de "grains de beauté" sur le bras ?

Décembre 2015 - Le nombre total de nævus (ou "grains de beauté") sur le corps est considéré comme le plus important facteur de risque de mélanome, avant même l’excès d’exposition solaire. Le risque de mélanome augmenterait de 2 à 4 % par nævus supplémentaire alors que seuls 20 à 40 % des mélanomes sont le résultat de la transformation d’un nævus préexistant.

Parce qu’il est chronophage, le décompte des nævus présents sur tout le corps est rarement fait en pratique au cours d’une consultation de médecine générale.


Différents travaux ayant suggéré que le nombre de nævus sur certaines zones limitées du corps reflète le nombre total de nævus, des dermatologues, épidémiologistes et  généticiens ont cherché à établir à quelle partie du corps on pouvait raisonnablement se fier pour « extrapoler » le nombre total de nævus et ainsi évaluer le risque de mélanome…en économisant du temps.

Leur étude a d’abord porté sur des jumelles âgées de 35 à 75 ans : les nævus ont été comptés sur tout le corps puis séparément sur 17 zones différentes. Au total, les données (comprenant aussi la taille et le phototype en fonction de la couleur de la peau), ont été exploitables pour 2 854 femmes. Il a été constaté que le nombre de nævus présents sur les bras et les jambes était corrélé avec le nombre total de nævus sur l’ensemble du corps.

Cependant, quand les chercheurs ont voulu vérifier leurs résultats sur un groupe de personnes qui ne soit pas uniquement constitué de femmes et de jumelles, c'est-à-dire sur 162 hommes et 215 femmes de la population britannique, il est apparu que c’est surtout le nombre de nævus sur les bras et en particulier sur le bras droit au dessus du coude qui est prédictif du nombre total de nævus sur le corps.

Différentes analyses statistiques ont alors permis d’établir qu’avoir plus de 11 nævus sur un bras permet de supposer qu’il y en a plus de 100 sur le corps entier. Or avoir plus de 100 nævus sur le corps est un facteur de risque significatif de mélanome malin…Une notion intéressante à connaître pour les médecins généralistes mais aussi pour "tout un chacun".


Dr Marie-Line Barbet

Ribero S et coll. : Prediction of high naevus count in a healthy UK population to estimate melanoma risk.Br J Dermatol., 2015; publication avancée en ligne le 19 octobre.   

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

TPL_BEEZ5_ADDITIONAL_INFORMATION